Culture

Le festival le Temps d’Aimer connaîtra sa 31ème édition du 10 au 19 septembre prochain. 

Ce 31e rendez-vous  se présente sous le sceau de plusieurs changements, et de nouveaux partenariats.

Le festival est désormais organisé par le CCN Malandain Ballet Biarritz, une évolution nécessaire pour permettre au Temps d’Aimer de rayonner au-delà de Biarritz.

Le partenariat engagé avec la Communauté Pays basque se consolide, par la tenue, pour la première fois, de représentations dans d’autres villes que Biarritz : Anglet, Bayonne, Mauléon, Saint-Palais et Saint-Pée-sur Nivelle. Parallèlement, est menée une coopération avec des acteurs culturels locaux que sont Atabal (la scène des musiques actuelles de Biarritz), la Scène Nationale du Sud Aquitain, l’Institut Culturel Basque et Donostia Kultura. 

Symboliquement illustré sur l'affiche, par la grenouille verte du spectacle de Balkis Moutashar, un virage écoresponsable a été pris cette année par le festival avec le soutien du Groupe Suez et de la Water Family. La volonté étant de participer au changement des mentalités en favorisant notamment les mobilités douces, le bus et le covoiturage pour venir au spectacle, en limitant et recyclant les déchets et en contribuant à l’inclusion de tous les publics.

Des spectacles en salle

Du 10 au 19 septembre, 21 spectacles seront donnés, dont 6 avant-premières. « En raison de la crise sanitaire, aucune compagnie internationale ne sera présente. Nous avons donc fait une édition nationale, par solidarité avec les compagnies qui ont créé sans pouvoir bien souvent diffuser, » observe Thierry Malandain.

Des conférences, temps de rencontre et ballets sont également prévus.

Danse en ville
La partie off du Temps d’Aimer est tout aussi alléchante et riche. Les répétitions publiques reprendront leur droit à 12h30 tous les jours au Jardin Public ainsi que les Gigabarres (le 12 avec Arnaud Mahouy, le 19 avec Richard Coudray) à 11h sur le promenoir de la Grande Plage.
À la Gare du Midi, se tiendra l’exposition « D’images à imaginaires », où quand les photos de danse d’Olivier Houeix sont réinterprétées et transformées par le dessinateur de BD Rosendo Li. 
Une installation à la Médiathèque, des journées professionnelles, des stages de danse, des projections de documentaires et des conférences sont également au programme de cette semaine.

Infos et tarifs

Pour découvrir toute la programmation, rendez-vous sur le site Le temps d'aimer la danse

L’accueil du public se déroulera suivant les mesures sanitaires en vigueur.
Le port du masque reste obligatoire dans les salles.

 

Euskara

Malandain konpainiaren eskutik, Maitaldia festibala

Irailaren 10etik 19ra iraganen da Maitaldia, le Temps d’aimer festibalaren 31. edizioa.

31. hitzordu honek aldaketa batzuk eta partaidetza berri batzuk ekarriko ditu berekin.

Gaur egun Malandain Ballet Biarritz konpainiak antolatzen du festibal hau. Garapen hori beharrezkoa izan da Maitaldia Biarritzetik haratago hedatzeko.

Bestalde, Euskal Hirigune Elkargoarekin abiatu partaidetza indartzen da, lehen aldiz ikusgarri batzuk Biarritzetik kanpo eginen baitira: Angelu, Baiona, Maule, Donapaleu eta Senperen. Aldi berean, lankidetza bat eraman da tokiko eragile kulturalekin, besteak beste Atabal (musika garaikide eszena), Hego Akitaniako eszena nazionala, Euskal Kultur Erakundea eta Donostia Kultura.

Afixan, Balkis Moutasharren ikusgarriko igel berdea agertzen da eta festibalak ekologiarekiko hartu duen engaiamendua irudikatzen du, Suez taldearen eta Water familyren sostenguarekin. Xedea, mentalitateen eraldaketan parte hartzea da garraio leunak, autobusa eta auto-partekatzea sustatuz ikusgarrietara etortzeko, hondakin kopurua mugatuz eta berziklatuz eta publiko guztien inklusioa landuz.

Ikusgarriak aretoetan

Irailaren 10etik 19ra, 21 ikusgarri eskainiko dira, horietarik 6 lehen aldiz.  «Osasun krisia dela eta, ez dugu nazioarteko konpainiarik errezibituko dugu. Estatu mailako edizio bat sortu dugu, sorkuntza berriak dituzten eta aurkezteko zailtasunak izan dituzten konpainiei elkartasunez» erran du Thierry Malandainek.

Hitzaldiak, topaketak eta balletak ere izanen dira.

Ikusgarriak hirian
Temps d’aimer-ren bestelako hitzorduak ere aberatsak izanen dira. Errepika publikoak izanen dira egunero Baratze publikoan 12:30ean eta Gigabarres hitzorduak 11:00etan Hondartza Handiko pasealekuan (12an Arnaud Mahouy eta 19an Richard Coudray).

Gare du Midi antzokian erakusketa bat izanen da, « D’images à imaginaires », Olivier Houeix-en argazkietatik abiatuz Rosendo Li marrazkilariak sortu dituen komikiekin.
Aste horretan, bestalde, instalazio bat mediaketan, profesionalen arteko egunak, dantza ikastaroak, dokumentalak, hitzaldiak izanen dira.

Informazioa eta prezioak

Egitaraua osorik bistaratzeko, Le temps d'aimer la danse webgunera jo dezakezue.

Osasun neurriak errespetatuak izanen dira.
Maskara beharrezkoa izanen da ikusgarri geletan.

2021eko uztailaren 22an eguneratua.

Dernière mise à jour le 22 juillet 2021